Alice JASPART

silhouette

Alice JASPART

Maître de conférences à l’Ecole des Sciences Criminologiques

Contact

Email : alice.jaspart@ulb.ac.be

Publications

L’ensemble des publications d’Alice Jaspart est disponible sur Di-Fusion.

  • D. DE FRAENE, A. JASPART, « Trajectoires sociales et protectionnelles de mineurs enfermés », Juvenile in Justice, Acte du colloque Juvenile in Justice, organisé par le Centre d’Action Laïque de Charleroi, Palais de Justice de Charleroi, le 19 mars 2013, ed. E.M.E. et Intercommunication, Bruxelles 2014
  • A. JASPART, « La carcéralisation de l’enfermement des mineurs en Belgique », Déviance et Société, 2014, vol. 38, n°2, pp. 181-197.
  • A. JASPART, S. SMEETS, V. STRIMELLE & F. VANHAMME (Ed.), Justice ! Des mondes et des visions, Montréal, Erudit, 2014, Collection Livres et Actes.
  • A. JASPART, S. SMEETS, « La file est une jungle, le prédateur jamais loin ; les gazelles sont à l’affût : stratégies, tactiques et astuces d’apaisement des tensions et des conflits dans les espaces de coprésence ouverts au public », in JASPART A., SMEETS S., STRIMELLE V. & VANHAMME F. (Ed.), Justice ! Des mondes et des visions, Montréal, Erudit, 2014, Collection Livres et Actes, pp. 28-46.
  • A. JASPART, « L’enfermement des mineurs en Belgique, de quoi parle-t-on ? Quelques balises dans les évolutions institutionnelles récentes », in Centre d’Action Laïque de Charleroi, Actes du colloque Juvenile in Justice du 19 mars 2013, 2014, Bruxelles, Editions Modulaires Européennes, pp. 111-129.
  • D. DE FRAENE, A. JASPART, C. REMACLE, « Cheminements biographiques et repères de socialisation. Une recherche auprès de jeunes placés en IPPJ », Journal du Droit des Jeunes, février 2014, n° 332, pp. 4-13.
  • A. JASPART, « L’enfermement des mineurs en Belgique, de quoi parle-t-on ? Quelques balises dans les évolutions institutionnelles récentes », in Centre d’Action Laïque de Charleroi, Actes du colloque Juvenile in Justice du 19 mars 2013, 2014, Bruxelles, Editions Modulaires Européennes, pp. 111-129.
  • D. DE FRAENE, A. JASPART, « Quand les jeunes placés racontent l’enchainement de leur vie », in Centre d’Action Laïque de Charleroi, Actes du colloque Juvenile in Justice du 19 mars 2013, 2014, Bruxelles, Editions Modulaires Européennes, pp. 131-144.
  • D. DE FRAENE, A. JASPART, C. REMACLE, Des placements « trop longs » en institution publique. Premières explorations qualitatives, Rapport de recherche commandité par Evelyne Huytebroeck, Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre de Recherches Criminologiques, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, janvier 2013, 67p.
  • M.-Ch. CARDON, sld D. DE FRAENE, M. GUYOT, A. JASPART, C. NAGELS, Des paroles de jeunes placés en IPPJ aux questionnements des professionnels, recherche financée par le Fonds Houtman dans le cadre de l’appel à projet « Lutte contre la pauvreté et les situations de précarité » et réalisée par l’AMO Samarcande et le Centre de Recherches Criminologiques de l’ULB, Bruxelles, février 2013, 140p.
  • M.-Ch. CARDON, DE FRAENE, A. FRANSSEN, A. JASPART, Les enjeux de la proximité et de l’éloignement géographique et pédagogique dans le cadre des mesures de placement des jeunes en IPPJ/CFF et de l’accompagnement post-institutionnel, rapport de l’analyse en groupe commanditée par EvelyneHuytebroeck, Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre de Recherches Criminologiques de l’ULB et Centre d’Études Sociologiques des Facultés Universitaires Saint-Louis, Bruxelles, septembre 2013.
  • A. JASPART, « Fonctions plurielles de l’humour et du rire en situation d’enfermement », in VANHAMME F. (sld), Justice ! Entre pénalité et socialité vindicatoire, Montréal, Erudit, 2011, mis en ligne en 2012, Collection Livres et Actes, pp. 68-80.
  • A. JASPART, « Institutions fermées. Jeunes agresseurs sexuels. Surreprésentation », in ADAM Ch., DE FRAENE D., MARY Ph., NAGELS C., SMEETS S. (sld), Sexe et normes, Bruxelles, Bruylant, 2012, Collection Galets Rouges, pp. 165-186.
  • J.-V. COUCK, S. GOURIVEAU, A. JASPART, Th. MOREAU (sld), Code des IPPJRapport de recherche commandité par Evelyne Huytebroeck, Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre Interdisciplinaire des Droits de l’Enfant (CIDE), Louvain-la-Neuve, avril 2012, 89p.
  • C. REMACLE, A. JASPART, D. DE FRAENE, Jeunes en IPPJ. Des regards sur la vie à la recherche de trajectoires, Rapport de recherche commandité par Evelyne Huytebroeck, Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre de Recherches Criminologiques, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, septembre 2012, 123p.
  • D. DE FRAENE, A. JASPART, « De historische bewegingen van het opsluiten van minderjarigen: dwarswegen en zijsporen in België », Panopticon, Tijdschrift voor strafrecht, criminologie en forensisch welzijnswerk, 2012, n° 5, pp. 415-436.
  • A. FRANSSEN, M. JOACHIM, A. JASPART, G. CLIQUENNOIS, Comprendre les mécanismes de sorties du système de prise en charge dans l’Aide à la jeunesse, Recherche à l’initiative de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et del’Aide à la Jeunesse, Rapport de recherche, Centre d’Études Sociologiques, Facultés UniversitairesSaint-Louis, Bruxelles, décembre 2011, 201 p.
  • A. JASPART, « L’enfermement des mineurs en Belgique. Où resserre-t-on les boulons ? », Les Cahiers dynamiques. Revue professionnelle de la Protection judiciaire de la jeunesse, ministère de la Justice, Editions Erès, septembre 2011 (parution mai 2012), n° 52, pp. 88-95.
  • C. REMACLE, A. JASPART, D. DE FRAENE, « Présentation de la recherche de l’ULB portant sur les trajectoires types et les longs placements des jeunes placés en IPPJ/CFF », Journal du Droit des Jeunes, octobre 2011, n° 308, p. 31.
  • A. JASPART, « L’enfermement des jeunes : un temps entre parenthèses et paradoxes », L’Observatoire. Revue d’action sociale et médico-sociale, août 2011, n° 69, pp. 60-64.
  • A. JASPART, C. FRANCOISE, « Du juge de la jeunesse à l’IPPJ : quelles pratiques de responsabilisation ? », Actes du Colloque du 28 janvier 2011 « Jeunes et responsables ? », Journal du Droit des Jeunes, juin 2011, n° 306, pp. 22-29.
  • A. JASPART, « Vivre le temps d’un enfermement. Premiers résultats d’une enquête de terrain réalisée dans trois centres fermés pour mineurs délinquants en Belgique », Déviance et société, 2010, vol. 34, n° 2, pp. 217-227.
  • A. JASPART, « L’enfermement des mineurs poursuivis par la justice. Ethnographie de trois institutions en Belgique », Revue de science criminelle et de droit pénal comparéChronique de criminologie, 2010, n° 2, pp. 482-495.
  • A. JASPART, « Enfermement des jeunes et temporalités : entre cadence engourdissante et réveil angoissé », Revue de Droit Pénal et de Criminologie, Chronique de criminologie, avril 2011, n° 4, pp. 360-383.
  • A. JASPART, H. DE PAUW, « Country profiles: Belgium », in European NGOs Observatory on Trafficking Exploitation and SlaveryE-notes. Report on the implementation of anti-trafficking policies and interventions in the 27 EU Member States from a human rights perspective (2008 and 2009), Fermo (Italy), 2010, pp. 115-119.

 Communications orales

  • A. JASPART, « Un caméléon dans l’enfermement des mineurs délinquants », communication au colloque international Chercheur(e) in situ. Immersions par corps, normes et déviances organisé par Santesih, Espace Saint-Charles, Université Paul-Valéry, Montpellier, 21-23 mai 2014.
  • A. JASPART, « Protégés par le système ? Quand les jeunes poursuivis par la justice racontent leurs expériences », communication à la journée d’étude La loi de protection de la jeunesse en réforme. Recherches et pratiques / De wet op de jeugdbescherming in hervorming. Onderzoek en praktijk,organisée par le Centre de recherches criminologiques de l’ULB et l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie, Pacheco Center, Bruxelles, 5 décembre 2013.
  • A. JASPART, « Quand les jeunes placés racontent leur parcours de vie », communication à la matinée d’étude Les parcours des jeunes placés. Réalités vécues et réalités chiffrées, organisé par la Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse et l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles, CEME, Charleroi, 5 novembre 2013.
  • A. JASPART, « L’enfermement des mineurs délinquants en Belgique. Approche ethnographique de quatre institutions francophones », participation la journée de formation Enfermement des mineurs organisée par l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) et L’Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (ENPJJ), Université d’Artois, Douai, 23 mai 2013.
  • A. JASPART, « En attendant qu’une place se libère… La carcéralisation de l’enfermement des mineurs en Belgique », communication à l’Interlabo du Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN) Nouveaux modèles d’enfermement des mineurs en France et en Belgique, ULB, Bruxelles, 22 mars 2013.
  • A. JASPART, « Cadres normatifs et évolutions institutionnelles de l’enfermement en Belgique », communication au colloque Juvenile in Justiceorganisé par le Centre d’Action Laïque de Charleroi, Palais de Justice de Charleroi, 19 mars 2013.
  • D. DE FRAENE, A. JASPART, « (Re)connaitre les pratiques éducatives en IPPJ/CFF. Retour sur un processus de coproduction », communication au Comité pédagogique inter-IPPJ/CFF Aider les jeunes à avoir une meilleure image d’eux-mêmes, organisé par la Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre culturel de la Marlagne, Wépion, 29 janvier 2013.
  • A. JASPART, « Les centres fédéraux fermés en Belgique », communication aux journées d’études internationales Mineurs : l’éducation à l’épreuve de la détention, organisées par la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP/PMJ5) en partenariat avec la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ), Sciences Po, Paris, 29-30 octobre 2012.
  • A. JASPART, « Day-to-day life in Belgian youth detention centres », communication à la 40thAnnual Conference of the European Group for the Study of Deviance and Social Control ‘Beyond the Wire: Regulating Division, Conflict and Resistance’, University of Nicosia, Chypre, 5-9 septembre 2012.
  • A. JASPART, S. SMEETS, « Stratégies, tactiques et astuces d’apaisement des tensions et conflits dans les espaces de coprésence ouverts au public », communication au deuxième séminaire « Malta » Quelle justice ? Principes fondateurs et sens de la vie collective, organisé par le Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur la Justice de l’Université d’Ottawa et le Centre de Recherches Criminologiques de l’Université Libre de Bruxelles, Château d’Hassonville, Aye, 12 et 13 juillet 2012.
  • A. JASPART, D. DE FRAENE, « Les enjeux des croisements des modèles », communication au colloque 1912-2012 Un siècle de modèle protectionnel : quelles nouvelles perspectives pour les mineurs délinquants ?organisé par le Centre Interdisciplinaire des Droits de l’Enfant (CIDE), Louvain-la-Neuve, 15 mai 2012.
  • A. JASPART, « Ethnographie de trois institutions d’enfermement en Belgique : questions de légitimité, de réflexivité et d’engagement », communication au colloque de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (CNRS-EHESS) Terra (in)cognita, terrains contemporains en sciences humaines et sociales, EHESS, Paris, 1eret 2 décembre 2011.
  • A. JASPART, « La (re)scolarisation des jeunes placés en IPPJ et CFF : expériences de la valorisation et de la stigmatisation », communication à la journée d’étude Comprendre les processus de relégation scolaireorganisé par l’UMONS et l’UCL, UMONS, 31 octobre 2011.
  • A. JASPART, « La prise en charge en IPPJ », communication à la journée d’étude Les 20 ans du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse. Bilan et perspective, CIDE, Louvain-la-Neuve, 4 mars 2011.
  • A. JASPART, C. FRANCOISE, « Pratiques de responsabilisation : de la décision à l’exécution du placement des mineurs poursuivis par la justice », communication à la journée d’étude Responsabilité individuelle versus déresponsabilisation collective. Jeune et responsable ?, Service Droit des Jeunes, DEI Belgique, Jeunesse et Droits, CODE, LDH, FUNDP, Namur, 28 janvier 2011.
  • A. JASPART, « Humanisation des conditions actuelles de détention et particularités de l’enfermement des mineurs », communication au colloque Pour des alternatives à l’enfermement. Prisons – Centres fermés – IPPJ – Hôpitaux psychiatrique, Ordre des avocats du barreau de Bruxelles et Bruxelles Laïque asbl, Bruxelles, 19 janvier 2011.
  • A. JASPART, « Into the ‘black box’ of three Belgian institutions for youth detention. An ethnography », communication à la 10th Annual Conference of the European Society of Criminology ‘Crime and Criminology: From Individuals to Organizations’, Université de Liège, Liège, 8-10 septembre 2010.
  • A. JASPART, « Gestion des troubles et des conflits au sein des centres fermés pour mineurs délinquants », communication au séminaire « Malta » organisé par LERJ JSRL sous les auspices du Groupe de travail Déviance et Criminologie de l’AISLF Modèles de justice et socialité vindicatoire, Palazzo Capua, Sliema, Malte, 1eret 2 juillet 2010.
  • A. JASPART, « Quand les institutions pour mineurs délinquants regrettent les ‘gros durs’ : surreprésentation des ‘jeunes délinquants sexuels’ et malaise des équipes éducatives », communication au Colloque Sexe et normespour le 75èmeanniversaire de l’Ecole des Sciences Criminologiques Léon Cornil, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, 26 février 2010.